Histoire et origines de la Station thermale

De la Chaudette à la source des granits…

La Chaldette

Le plus ancien document écrit sur la source date de 1785 et la nomme « La Chaudette ».

L’eau servait aux habitants pour laver les plaies des animaux blessés et pour soulager les humains de leurs fatigues et de leurs maladies chroniques. Cette utilisation locale est sans doute séculaire.

L’eau de la source de La Chaldette, jaillit verticalement d’une fissure longitudinale pratiquée dans une roche granitique.

  • L’utilisation réelle de la source a commencé en 1801 suite à la guérison de Monsieur Viallard, juge de paix du canton puis à celle du docteur Chassagne en 1809.
    La source a été aménagée ainsi que son accès (construction du bâtiment central) sous l’influence de ces 2 hommes.
  • En 1828, la propriété des eaux thermales et un peu de terrain furent cédés par les habitants et la municipalité de Brion au département.
  • En 1861, le département vend l’établissement à un particulier, Monsieur de Damas.
  • Dès 1866, à la séance du 16 janvier, le bulletin de l’académie impériale de médecine publie les premières études médicales sur les vertus de l’eau thermale .
  • Au cours de l’année 1867, on compte 653 baigneurs.
    La guerre et ses méandres entraîneront un quasi-arrêt de l’exploitation.
  • Dès 1936, un arrêté ministériel autorise l’utilisation de la source de La Chaldette et en 1943, elle connaît un nouvel essor dans les alentours et bien au-delà.
  • Au début de 1993, construction de l’actuel bâtiment.
  • En 1994, ouverture de la station, dessinée par l’architecte parisien Jean Michel Wilmotte.
  • Courant 1998, ouverture de la résidence thermale à quelques encablures de la station.

Découvrez également La Chaldette aujourd’hui: